Chantiers navals

La nature des constructions navales réalisées, le plus souvent avec des matériaux métalliques exige une attention particulière pour éviter que les sources de vibrations présentes à bord (moteurs, pompes et autres installations) ne transmettent une énergie excessive aux structures se propageant avec une grande facilité, en créant des niveaux de vibration et d'acoustique non acceptables pour le bien-être des passagers et/ou de l'équipage.

D'autre part, les systèmes fragiles, s'ils existent, (tableaux électriques et appareils électroniques) doivent être protégés contre le niveau de vibrations éventuel présent dans l'environnement, par exemple, les installations à proximité de la salle des machines.

Ces deux exigences, associées au fait que le système à isoler est monté sur un moyen de transport mobile et donc soumis à des accélérations, à des déplacements et au mouvement du navire, poussent à choisir des isolateurs en caoutchouc avec des éléments métalliques qui en limitent les déplacements et offrent des garanties supplémentaires de résistance à la contrainte : Vibrostop AA en alliage d'aluminium et Vibrostop MM en acier.

Si l'exposition à la corrosion saline requiert des matériaux plus résistants, la série Vibrostop AA peut être fournie avec des parties en alliage léger et un traitement galvanique, tandis que la série Vibrostop MM est disponible en acier inoxydable.

Dans le cas de chantiers navals militaires, outre les vibrations, il est souvent requis de protéger les appareils contre les chocs : pour ces applications, il est possible de choisir entre les Vibrostop MMC, Vibrostop AVAUVibrostop AVAUD et Vibrostop Cavoflex qui présentent une forte résilience.