Presses et maillets

Les équipements pour l'usinage des tôles (coupe, corroyage, estampage et pliage) comme les presses, les maillets, les cisailles et les poinçonneuses peuvent être des sources importantes de chocs et de vibrations qui se transmettent à travers le socle de la machine à l'intérieur de l'environnement dans lequel elles sont installées.

Le problème principal est de limiter la transmission des impacts (chocs) et dans un deuxième temps d'isoler les vibrations générées dans les structures en réponse au type de bruit impulsif reçu.

Ces contraintes de caractère impulsif ou vibratoire peuvent avoir des conséquences différentes : détériorer les conditions de travail des employés (Décret législatif n° 81/2008), déranger les habitations ou les bureaux à proximité, provoquer des dommages dans les structures en réduisant la durée de vie utile, altérer les opérations de contrôle/mesures exécutées à l'intérieur de l'établissement.

Afin d'éviter tous ces effets collatéraux des activités principales d'usinage, il est conseillé de poser les machines directement sur des appuis antivibratoires et antichocs ou encore pour obtenir de meilleurs résultats de mettre en place une fondation inertielle, posée à son tour sur des éléments antivibratoires.

Dans ce but, selon les charges et les caractéristiques de fixation souhaitées, il est possible de choisir parmi les appuis antivibratoires, Vibrostop BPD, Vibrostop GVibrostop TSPP ou les supports Vibrostop Flexobloc et Vibrostop TSZ, pré-équipés pour la fixation au sol ou sur le côté de la machine.